Aides pour le grand âge

Le personnel médical fait un travail monstre en temps normal. Ce qui est d’autant plus vrai pour ces derniers temps avec la crise sanitaire. Pour aider et pour soutenir le personnel soignant, l’État a décidé d’offrir un soutien financier dans le secteur sanitaire !

Les aides-soignants : l’allié des personnes âgées !

Il est bon de souligner le fait que les personnes âgées doivent souvent être encadrées, et cela à tous les niveaux. Il ne s’agit pas seulement d’un encadrement matériel ou superficiel. Certes, les personnes du troisième âge sont bien suivies par les médecins. Il en va de même pour les établissements spécialisés qui prennent toujours en compte les contraintes liées à l’âge. Cela est d’autant plus vrai à l’heure actuelle où le domaine sanitaire connaît une véritable crise. 

Seulement, pour que cet encadrement soit total et bien efficace, il faut des gens qui seront toujours là pour les seniors. C’est l’essence même du travail des aides-soignants. Il faut dire que ces professionnels de la santé sont de véritables alliés pour les personnes ayant pris de l’âge. 

Outre l’amour d’aider les autres, ces personnes usent d’une grande patience afin de pouvoir toujours répondre présents face aux moindres demandes des patients. Ainsi, les personnes âgées bénéficient d’une aide au quotidien tant au niveau physique que psychologique.

Aides Grand âge : une subvention pour les alliés !

Depuis le mois de mai 2020, l’État a débloqué une somme conséquente en guise de soutien aux Ehpad. Une aide qui touchera obligatoirement aussi les professionnels du secteur sanitaire. On parle de plus de 400 millions d’euros de soutien financier !

D’après les derniers chiffres, l’épidémie aurait eu des impacts financiers conséquents sur les Ehpad publics. Un impact estimé à presque 380 millions d’euros le 28 avril dernier. Ainsi, ces établissements et spécialement son personnel qui a été mis fortement à contribution bénéficieront d’une prime exceptionnelle. 

Ce soutien financier est surtout une reconnaissance de l’engagement de tout le personnel médical dans le secteur du grand âge. Ce remerciement est plus que mérité pour ces personnes qui ont accompagné nos aînés avec dévouement et professionnalisme tout au long de cette crise sanitaire. 

En outre, le ministère des Solidarités et de la Santé n’arrêtera pas son action là. En effet, il compte bien suivre de près le cas des Ehpad afin d’en pérenniser l’activité.

Des chiffres plus concrets

Concrètement, ce sont tous les professionnels travaillant dans les 33 départements concernés par l’épidémie qui touchera 1500 euros de prime. Dans les autres départements, cette prime s’élèvera à 1000 euros. D’après le ministère, les bénéficiaires pourront profiter de cette prime dans les prochaines semaines. 

Notons que cette prime ne sera pas imposable et ne sera pas sujette aux prélèvements sociaux. En outre, elle sera également versée aux services d’aide ainsi qu’à l’accompagnement à domicile. 

Aussi, les échanges continuent avec les départements. Le but étant d’offrir un meilleur financement suivant les compétences de chacun. Ainsi, on estime la somme globale à 900 millions d’euros en tout. Une somme que l’Assurance maladie attribue volontiers aux EHPAD. Cela viendra s’ajouter à la somme déjà intégrée au budget en 2020 pour le secteur médical. 

C’est une excellente nouvelle qui ne concerne malheureusement pas l’aide à domicile. Or, cette dernière est tout aussi concernée par la gestion de la crise et a joué un rôle conséquent au niveau des personnes âgées. Ainsi, au même titre que le personnel des maisons de traite et des soignants, on s’attend à ce que la valorisation soit la même.

Aides pour le grand âge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *